Vous êtes ici

2012 : Zuhause.Anderswo - Chez-soi.ailleurs

L´Institut français d´Allemagne-Brême, l´association Quartier, la Bremer shakespeare company et Steptext dance project, en coopération avec la Cité, ont organisé du 12 avril au 30 septembre 2012 un projet international, artistique, scientifique et citoyen, intitulé zuhause.anderswo – chez-soi.ailleurs relatif aux questions liées à l’intégration.

 

Visuel Zuhause.Anderswo

Dans une logique commune de travail en réseau les différents partenaires élaborent un projet : présenter la Zon-Mai, ambassadrice du projet de la Cité, à Brême et engager une réflexion autour de la notion de "chez-soi", en réunissant des acteurs brêmois de la scène culturelle, linguistique, économique et éducative.

La Zon-Mai à Brême

La Zon Mai à la Postamt 5 de Brême

La Zon Mai à la Postamt 5 de Brême © Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Entre architecture, arts plastiques et danse, la Zon-Mai est une œuvre étonnante qui mêle les médias pour aborder les questions de l’altérité, de l’identité, du territoire et de la frontière. 
Sa venue à Brême au sein de la Postamt 5 fut une invitation aux habitants de la ville à partager une réflexion sur la notion du "chez-soi".

 

Un programme pluridisciplinaire d’avril à septembre 2012

De multiples événements et projets ont été réalisés dans le cadre du programme Zuhause.Anderswo et autour de la venue de la Zon-Mai à Brême. Cette programmation pluridisciplinaire a fait coopérer de nombreux partenaires, chacun s’étant saisi de la thématique du "chez-soi" proposée par la Zon-Mai pour mener une réflexion artistique, scientifique, culturelle ou citoyenne à travers des médias aussi variés que la danse, le théâtre, des conférences-débats ou encore les arts plastiques.

Des conférences-débats et des séminaires

Une conférence-débat a réuni le 12 avril Stefan Luft (Université de Brême) et Luc Gruson (directeur général de l’EPPPD-Cité nationale). Modérée par Johannes Wetzel, journaliste, elle pose la question "Quelle forme pour le dialogue interculturel dans la société de demain ?". Cette conférence fut suivie d’une série de discussions entre personnalités allemandes et françaises sur des thèmes très divers (les sans-papiers, le colonialisme etc.).

La réalisation d’un spectacle de danse en trois épisodes

La compagnie de danse Steptext  a réalisé la trilogie d’Helge Letonja sur le thème des migrations intitulée Forêt, océan, désert. Le chorégraphe compare dans ce spectacle le phénomène d’immigration à une dérive, un courant marin qui emporte les hommes vers de nouvelles terres. Elle a également animé des ateliers à Brême et au Sénégal avec Opiyo Okach, chorégraphe à l’Ecole des Sables au Sénégal.

Des actions de médiation auprès d’un jeune public

L’association Quartier a proposé plusieurs formes d’expressions ayant pour thème la vie privée. Elle a conçu plusieurs projets décentralisés présentés à l’automne 2012 à Brême, avant de voyager en France et ailleurs. Les écoles primaires du réseau de l’association ont produit des saynètes tandis que le projet plastique Mon monde à moi a eu pour but la réalisation de mini Zon-Mai, les enfants étant invités à choisir avec qui ils souhaitaient partager leur "chez-soi".

Le Roi Lear, une nouvelle interprétation théâtrale

La Breme Shakespeare company a revisité pour sa part la pièce Le Roi Lear, de Shakespeare, sous l’angle des questions posées par la Zon-Mai et le programme Zuhause.Anderswo.

Résidence d’artiste à l’Ecole des Beaux Arts de Brême (6 mai-20 septembre 2012)

Fondateur de la structure Animo Plex réalisateur, metteur en scène et plasticien, Fabien Maheu a été invité dans le cadre d’une résidence d’artiste à Brême. Il a travaillé dans ce cadre avec les étudiants de l’Ecole des Arts en partant sur une interprétation de maison "ouverte", "éclatée", projet intitulé In verso.

Festival de clôture Zuhause.Anderswo – Chez-soi.Ailleurs (20 au 30 septembre 2012)

La dernière partie du projet Zuhause.anderswo – Chez-soi.ailleurs s’est tenu du 20 au 30 septembre 2012 sous la forme d´un festival. Chaque institution organisatrice a présenté le fruit de sa collaboration avec son partenaire international. Le metteur en scène Lee Beagley a scénarisé l´ensemble de ces expériences dans "La Commode renversée", un ancien château d’eau, emblème patrimonial de la ville de Brême.
Gilles Delmas, vidéaste qui a créé la Zon-Mai avec Sidi Larbi Cherkaoui a assisté à ce festival de clôture du programme zuhause.anderswo – chez.soi.ailleurs, ainsi que la Cité est venue écouter les paroles, les gestes chorégraphiques, d’écritures qui se seront multipliés sous le prétexte de la Zon-Mai.

L’accueil des lauréats 2011 et 2012 du Prix littéraire de la porte Dorée

Créé en 2010, le Prix littéraire de la Porte Dorée récompense chaque année un écrit francophone traitant du thème de l’exil. Il a été décerné en 2011 à Michaël Ferrier pour Sympathie pour le fantôme (Gallimard).
L’Institut français d’Allemagne-Brême a invité le lauréat 2011 le 23 avril à l’occasion d’une lecture-débat. Henry Lopes, lauréat 2012, est convié à une nouvelle rencontre à Brême à l’automne 2012.
 

Haut de page