Conférences et débats

Banlieues et engagement militants

La lutte en héritage ?
Mercredi 16 février 2022, à 19h
Image
Affiche exposition Douce France

 

Depuis la construction des grands ensembles au tournant des années 1960, les banlieues françaises représentent un creuset dynamique pour les engagements militants. De la marche pour l’égalité et contre le racisme de 1983, au Comité Adama au milieu des années 2010, en passant par le Mouvement de l’immigration et des banlieues (MIB) a milieu des années 1990, les populations de banlieue ne cessent de multiplier collectifs et actions visant à dénoncer les violences et discriminations dont elles sont victimes. Si les générations de militant.e.s se renouvèlent, l’objet de leur lutte semble demeurer entier. Les anciens combats peuvent-ils inspirer de nouveaux sujets et modes de mobilisation ? Quel rôle joue l’éducation populaire auprès des populations de banlieue ?

Banlieues et engagement militants : écouter la conférence
Fichier audio

Intervenants

  • Myriam Chopin, enseignante-chercheuse en histoire à l’Université de Haute-Alsace, commissaire de l’exposition Douce France (CNAM).
  • Aïssata Seck, conseillère municipale à Bondy, conseillère régionale, et responsable citoyenneté jeunesse territoire à la Fondation pour la mémoire de l’esclavage.
  • Nordine Iznasni, militant, fondateur du MIB, mouvement de l’immigration et des banlieues.
  • Julien Talpin, chargé de recherche en science politique au CNRS, co-directeur de la rédaction de la revue Participations (revue de sciences sociales sur la démocratie et la citoyenneté).
  • Priscilla Zamord, Vice-Présidente de Rennes Métropole, chargée des solidarités, de l'égalité, et de la Politique de la Ville

  • Naïma Huber Yahi, historienne, co-commissaire de l’exposition Douce France (CNAM).

Une conférence animée par Nora Hamadi, journaliste, Arte et France Culture.

Image
CNAM logo

En partenariat avec le Conservatoire national des arts et métiers (CNAM).