Vous êtes ici

Histoire(s) de voir

Écrire l’histoire de l’immigration en images

Les images de migration écrivent une histoire à part entière. La création visuelle, les manières de voir, les circulations et les usages de l’image reflètent le monde et leur temps, autant qu’elles les façonnent. La collection « Histoire(s) de voir » propose de décaler les regards sur les collections du Musée, en articulant et en décryptant histoire des représentations et histoire sociale des migrations.

Femmes en mouvements

Comment écrire une histoire des migrations au féminin à travers les collections du Musée ? Longtemps absentes des représentations, ou réduites à une figure vulnérable, cette image de passivité est désormais remise en cause. De nouveaux portraits émergent, plus complexes, de femmes indépendantes et actrices de leur vie.

Le massacre d'Aigues-Mortes

Le 17 août 1893, dans les salines d’Aigues-Mortes, une échauffourée oppose ouvriers français et italiens. Très vite, les violences gagnent la ville ; la population mène la chasse aux italiens. On relèvera officiellement des dizaines de morts et de blessés. Salines Rouges propose un retour sur le massacre des ouvriers italiens à partir de l’analyse des articles et images publiés dans la presse de l'époque.

Salines rouges. Aoüt 1983, Aigues-Mortes, 2017

Une histoire d'eau

A partir des collections du Musée, une analyse croisée des représentations visuelles et du vocabulaire de l’immigration.

 

Une histoire d’eau. Représentation et vocabulaire de l’immigration (7min47)

 

 

Les films de la collection "Histoire(s) de voir" ont été réalisé par les département de la recherche et du multimédia du Musée en partenariat avec le Master Histoire publique de l'UPEC (Université Paris Est Créteil Val de Marne), master professionnalisant qui s'adresse à des étudiants formés en histoire, qui souhaitent continuer à pratiquer cette discipline, en s'adaptant aux contraintes des nouveaux supports de l’écriture de l’histoire.

Haut de page