Vous êtes ici

Les projets dans les territoires

Pour faire changer les regards sur l'immigration le plus largement possible, le Musée national de l'histoire de l'immigration développe ou participe à des actions très diverses dans les territoires.

Diffuser les expositions itinérantes du Musée

Avec ses expositions itinérantes Bande-dessinée et immigrations : un siècle d'histoire(s) et Frontières, le Musée propose de nouvelles perspectives de travail dans les territoires, en concertation avec des partenaires locaux.

En savoir plus

Présenter de la Zon-Mai 

La Zon-Mai est une œuvre monumentale conçue par Sidi Larbi Cherkaoui et Gilles Delmas pour devenir l’ambassadrice du projet du Musée national de l’histoire de l’immigration. Après des présentations à Roubaix, Philadelphie, Paris, elle est présentée à Brême en 2012, à Saint-Denis en 2013 et à Oslo en 2015.

En savoir plus

Constituer le(s) patrimoine(s) de l’immigration

Le Musée national de l'histoire de l'immigration suit avec une attention particulière les réflexions autour de la fabrique du patrimoine de l'immigration, et anime régulièrement des séances de travail sur ce sujet avec les institutions patrimoniales territoriales.

Le Musée national de l'histoire de l'immigration participe et suit plusieurs projets de collecte de témoignages sous des formes diverses. Parmi les plus récentes :

  • L'association l'Âge de la Tortue qui, à partir du quartier du Blosne à Rennes, constitue de la Bretagne à Gibraltar L'Encyclopédie des Migrants (2015-2017)​
  • Musée lorrain et Université de Lorraine avec le projet "Les Lorrains au Musée"
  • Mémoires Plurielles qui, avec le soutien de l’université de Tours et le Musée des Beaux Arts d’Orléans, constitue un fonds important sur l’histoire et la mémoire de l’immigration en région Centre (2014-2017)

Participer à des expositions

De par ses missions, le Musée national de l'histoire de l'immigration est amené à participer à des expositions en étant associé aux comités scientifiques ou de suivi, ou en prêtant des œuvres  de sa collection.

En 2015-2016, le Musée participe ainsi à la réalisation d'une exposition au Centre d'histoire de la résistance et de la déportation du Rhône.

Parmi les exemples les plus récents se trouvent l'exposition Chassés-croisés (Frac Nord-Pas-de-Calais, 2014), ou encore l'exposition Le Pont (Musée d'art contemporain de Marseille, 2013).

Participer à des programmations culturelles

De façon plus large, le Musée national de l'histoire de l'immigration participe à un ensemble de programmations en apportant ses ressources, en sensibilisant au propos de l'histoire de l'immigration. Il intervient ainsi régulièrement dans les festivals et biennales en lien avec l'immigration (Traces en Rhône-Alpes, Arabesques à Montpellier, Migrant Scènes, Interbibly en Champagne, Strasbourg Med en Alsace etc.).

Haut de page