Vous êtes ici

Juifs et musulmans de la France coloniale à nos jours

Exposition du 5 avril au 17 juillet 2022

L’exposition Juifs et musulmans de la France coloniale à nos jours porte un regard neuf et documenté sur l’histoire des relations entre juifs et musulmans en France en révélant le rôle essentiel de la France et de l’État dans la transformation de ces relations, tant en Afrique du Nord qu’en France métropolitaine.

kader_attia_bigbang_mahj

Kader Attia, Big Bang, 2005, structure en métal, résine, miroirs, Musée d’art et d’histoire du judaïsme, Paris.
Photo © mahJ / Christophe Fouin. © Adagp, Paris, 2022

L’histoire des relations entre juifs et musulmans en France est mouvante, complexe et ancienne. Souvent réduite aux tensions actuelles et à l’image d’un conflit héréditaire entre deux groupes présentés comme des « frères ennemis », elle prend sa source dans l’espace colonial du Maghreb (Algérie, Maroc, Tunisie) et se poursuit depuis les années 1960 en France métropolitaine. La France est aujourd’hui le pays qui compte les populations juives et musulmanes les plus importantes d’Europe.

L’exposition montre sur près de deux siècles comment les transformations résultant de la colonisation tendent parfois à rapprocher juifs et musulmans dans une même communauté de destins, tantôt au contraire à les séparer selon différentes lignes de fracture et à les déterminer à quitter leur terre natale. Ces départs, de gré ou de force, se font majoritairement vers la France où la vie intercommunautaire se recompose difficilement après la décolonisation. Malgré de nombreux points communs, la séparation se creuse en raison du malentendu historique sur la place de chacun dans la société française et du conflit israélo-palestinien. L’État français, par le jeu de la citoyenneté accordée ou non, par les dispositifs de reconnaissance officiels, a été partie prenante constante de cette histoire.

Réunissant plus de 100 œuvres d’art historiques et contemporaines, photographies, objets et de nombreux documents et archives, notamment audiovisuelles Juifs et musulmans de la France coloniale à nos jours explique comment et pourquoi plusieurs siècles de vie et d’histoire communes, d’imaginaire et de comportements communs se sont effacés en quelques décennies et quels possibles sont envisageables aujourd’hui, pour réinventer cette relation historique.

Commissariat de l'exposition 

  • Commissaire général : Benjamin Stora, historien
  • Commissaire associée : Karima Dirèche, historienne, directrice de recherche au CNRS
  • Commissaire exécutif : Mathias Dreyfuss, historien
  • Assistantes d’exposition : Malika Ziane et Chloé Dupont

Fondation Rotschild

Avec le soutien de la Fondation Rothschild

 

Tout l'agenda

Par date

L
M
M
J
V
S
D
Haut de page