Vous êtes ici

Foreigners Everywhere

Foreigners Everywhere 2009, Néon (orange, inscription en portuguais), câbles, transformeur & cadre métallique 10x227x5cm. Musée national de l'histoire et des cultures de l'immigration.

Foreigners Everywhere 2009, Néon (orange, inscription en portuguais, et vert pomme, inscription en grec), câbles, transformeur & cadre métallique. Musée national de l'histoire et des cultures de l'immigration. © Claire Fontaine & Galerie Chantal Crousel, Paris


Foreigners Everywhere, 2009. Néon (orange, inscription en portugais), câbles, transformeur, cadre métallique 10 x 227 x 5 cm
Foreigners Everywhere, 2009. Néon (vert pomme, inscription en grec), câbles, transformeur, cadre métallique 18 x 107 x 5 cm

Claire Fontaine est un collectif d’artistes fondé en 2004 à Paris par une Italienne et un Anglais. Après avoir tiré son nom d’une marque populaire de cahiers pour écoliers, Claire Fontaine s’est autodéclarée «artiste ready-made». 


La série des néons Foreigners Everywhere (Étrangers partout) reprend le nom d’un collectif d’anarchistes de Turin combattant le racisme. Cette tournure énigmatique a spécialement inspiré Claire Fontaine. La locution, traduite sous forme de néons, envahit espaces urbains comme espaces d’exposition, allant à la rencontre de tous, utilisant les codes de la communication et de la consommation pour mieux les critiquer. «Il est clair qu’aujourd’hui l’immigration et l’émigration ne sont plus de simples épiphénomènes liés à l’économie. Ce sont des expériences existentielles et perceptives à part entière. (...) Nous croyons aussi que dans notre travail l’usage de différentes langues n’est pas une coquetterie. Il vient du fait d’être né ailleurs et d’être parti sans raison particulière, si ce n’est celle de ne plus être chez soi. Dans l’usage d’une langue qui n’est pas la sienne se manifestent des contradictions, des rapports de force, des violences, que la langue maternelle noie ou émousse» (« Claire Fontaine interviewée par John Kelsey », nov. 2006, consultable sur www.clairefontaine.ws). 


Œuvre présentée dans l'exposition J'ai deux amours (16 novembre 2011 - 24 juin 2012)

Haut de page