Vous êtes ici

Les Cartes d’identité des Pozzera

Carte d'identité d'Ettore Pozzera

Carte d'identité d'Ettore Pozzera © Musée national de l'histoire et des cultures de l'immigration


Collection du musée

Cartes d’identité d'Ettore Pozzera et de Giuseppina Forti - 17 x 12,5 cm chacune - Acquisition 2008

Don de Marie-Louise Savoy


L’histoire d’Ettore Pozzera et de Giuseppina Forti par leur fille, Marie-Louise Savoy

Ettore Pozzera et Giuseppina Forti sont nés à Camposilvano di Vallarsa, dans un petit village italophone situé en Autriche, à proximité de la frontière italienne.

Lors de la Première Guerre mondiale, tous les habitants sont déplacés en Italie. À la recherche d’un emploi, Ettore, comme d’autres hommes de son village, répond à une annonce pour venir travailler en France. Embauché comme maçon, il part en 1925 à Saint-Étienne avec son frère. Trois ans plus tard, Giuseppina l’y rejoint. Ils se marient en 1928 au consulat italien de Saint-Étienne où ils s’installent définitivement. "Ils ont appris le français par eux-mêmes, mon père grâce à son travail, ma mère grâce à des voisines françaises, mais surtout grâce à la scolarisation de mes frères".

passeport pozzera

Carte d'identité de Giuseppina Pozzera © Musée national de l'histoire et des cultures de l'immigration

En 1947, ils obtiennent leur naturalisation. Leurs prénoms sont francisés en Hector et Joséphine.

Leur petite-fille, la fille de Marie-Louise, a fait des études d’histoire. Au cours d’un travail universitaire sur les Italiens, les papiers "périmés" de ses grands-parents, conservés dans la famille, ont resurgi et se sont transformés en documents d’histoire ravivant la mémoire familiale.

 

 

 

 

 


Haut de page