Sans titre, Djamel Tatah, 2008 © Musée national de l'histoire et des cultures de l'immigration