La pierre du métro de José Batista de Matos © atelier du Bruit, MNHI