Vous êtes ici

Alimentation et identité entre deux rives


Par
Marie-Pierre Étien Doctorante en sociologie, Certop (UMR-CNRS 5044), université Toulouse-II Le Mirail et Laurence Tibère Maître de conférences en sociologie, Certop (UMR-CNRS 5044), université Toulouse-II Le Mirail, Taylors University, Chair of food studies (Malaisie)
Rubrique
Article de dossier/point sur

Que l’on soit né au Maroc ou en France de parents marocains, l’alimentation occupe une place centrale dans le tissage du lien avec ses origines réelles, rêvées ou mythiques. À travers l’analyse de récits de vie de Marocains vivant en France, il s’agit de comprendre comment l’alimentation nourrit les constructions identitaires, individuelles et collectives, comment elle intervient dans la construction de sentiments d’appartenance et d’intégration, et comment elle permet à l’esprit et au corps de s’amarrer à un ici ou à un ailleurs.

Article issu de

Diasporas Marocaines

N°1303 juillet-août-septembre 2013

Haut de page