Après l’océan

Film français d’Eliane de Latour


Rubrique
Chronique cinéma

D’abord anthropologue et directrice de recherche au CNRS, Eliane de Latour, passionnée par l’Afrique, s’est orientée vers le cinéma. Elle a réalisé plusieurs documentaires (Tidjan ou les voies d’Allah (1989), Si bleu, si calme… (1996)), mais c’est avec Bronx-Barbès (2000) (voir H&M, n° 1229, janvier-février 2001) qu’elle accède à la notoriété. Avec les aventures de Toussaint et de Nixon, deux intrépides adolescents du ghetto d’une cité portuaire aux couleurs d’Abidjan, la réalisatrice, qui porte un regard aigu sur des réalités trop souvent ignorées, une habitude qu’elle a acquise dans la pratique du documentaire, a su toucher un public plus large.

Article issu de

Les Turcs en France : quels ancrages ?

Permanence et mutations récentes

N°1280 juillet-août 2009