Vous êtes ici

Betty Lachgar, la féministe qui ne s’arrêtait pas aux frontières


Par
Thadée Mougin journaliste
Rubrique
Champs libres : initiatives

Rencontre avec la militante marocaine Betty Lachgar, co-fondatrice du Mouvement de désobéissance civile féministe, universaliste et laïque Mali (Mouvement alternatif pour les libertés individuelles).

« Je lutte pour les mêmes droits des femmes dans le monde entier sans m’arrêter à la couleur de peau, à la religion ou aux frontières. » Avoir son nom sur la liste noir de Daesh ferait peur à n’importe qui mais pas à Ibtissam Lachgar, alias Betty Lachgar.

Article issu de

Femmes engagées

Portfolio : les femmes dans les collections du Musée

N°1331 octobre-décembre 2020


Haut de page