Crise de migrations ou crise des politique d'asile et ses effets sur les territoires d'accueil


Rubrique
Article de dossier/point sur

La dissuasion apparaît actuellement comme le maître-mot des politiques européennes en matière migratoire. Devant l’augmentation du nombre de demandeurs d’asile, qui représentent 1,2 millions de personnes en 2015, l’Union européenne fait moins face à une crise migratoire qu’à une crise profonde de ses valeurs dans un contexte de montée des populismes en son sein. La difficulté des pays européens à envisager une réponse solidaire et à harmoniser leurs politiques d’accueils se double ainsi d’une défiance à l’égard de l’Union. L’heure est au repli vers la gestion nationale des frontières, avec la multiplication des accords bi nationaux.