Vous êtes ici

De l'exilé politique au migrant économique


Rubrique
Éditorial

La revue Hommes et Migrations termine l’année 2007 avec un peu de retard en proposant un dossier inédit sur les migrations latino-américaines en France, en Europe et sur le continent américain. De nouveau, le choix de la rédaction a été orienté vers un type de migrations encore peu visible dans la société française, jadis solidaire des exilés politiques et des artistes fuyant des régimes autoritaires. Aujourd’hui loin d’être homogènes, ces migrations sont principalement constituées par des ressortissants andins qui tentent d’échapper à la précarisation des couches moyennes ou ouvrières à l’œuvre dans leur société d’origine, balayée par les crises économiques successives. Mais le contexte d’accueil en France a changé : outre que ces migrants se retrouvent souvent dans les secteurs les plus fragilisés et incertains du marché du travail, ils affrontent plutôt l’indifférence que la compréhension sur leurs conditions de vie quotidienne.
L’intérêt de ce dossier est renforcé par le souci d’Olga Gonzalez – qui l’a coordonné – de situer ces migrations dans un contexte plus large de flux vers l’Europe – ou internes au continent américain. Ce vaste panorama nous permet d’apprécier la diversité des dynamiques migratoires en fonction des destinations et surtout de prendre conscience du rôle majeur que jouent les migrants pour aider financièrement leurs familles restées au pays à ne pas tomber dans la pauvreté. Le thème des migrants, acteurs du développement politique (notamment à travers le retour des anciens exilés) et économique des sociétés d’origine avait d’ailleurs été traité par la revue en 2005, à travers des contextes nationaux différents, et je vous invite à relire ce dossier pour compléter vos connaissances.
Une telle approche par communautés permet de mettre des visages, des trajectoires et des situations derrière des représentations souvent stéréotypées de l’immigration actuelle. Et en cela, la revue poursuit sa finalité : introduire plus de complexité dans l’analyse des phénomènes migratoires et d’intégration afin que le débat puisse s’enrichir et faire évoluer les points de vue.
En 2008, la revue abordera des thèmes transversaux tels que les droits des migrants, les effets de la mondialisation sur les migrations internationales, les histoires singulières de l’immigration dans les régions françaises, entre autres perspectives.

Article issu de

Migrations latino-américaines

N°1270 novembre-décembre 2007

Haut de page