Vous êtes ici

De la rencontre culturelle à l’interculturalité

Modalités de reconnaissances de la “brésilianité” en Guyane française ?


Par
Dorothée Serges Sociologue, IHEAL/CREDAL
Rubrique
Article de dossier/point sur

La fête sur la plage de Kourou (Guyane française) est un carrefour d’origines et d’identités. Dans cet espace où se croisent Brésiliens, créoles, Amérindiens, métropolitains, ou militaires et légionnaires, les premiers contacts sont avant tout économiques. Pour les migrantes brésiliennes qui tentent de trouver leur place dans ce brassage festif, la “brésilianité” sert à la fois de repère et de fonds de commerce. Cette construction ethno-culturelle est un exemple des stéréotypes à l’œuvre dans le processus d’interculturalité. Une façon d’appréhender, dans la rencontre de l’autre, le jeu des a priori et des frontières ethniques entre les groupes.

Article issu de

France-Brésil sous l'angle des migrations et de l'altérité

Différences et similitudes

N°1281 septembre-octobre 2009

Haut de page