Définir l’asile politique en Grande-Bretagne (1815-1870)


Rubrique
Article de dossier/point sur

Par sa situation insulaire et sa tradition d’accueil d’exilés politiques en provenance de toute l’Europe, l’Angleterre s’est imposée au cours du XIXe siècle comme la terre d’asile par excellence. Cependant, cette hospitalité bien réelle du pouvoir à l’égard des dissidents français, espagnols, italiens ou polonais était davantage fondée sur un vide juridique quant à leur expulsion que sur une législation aboutie. Le traitement juridique du droit d’asile a ainsi nourri de nombreux débats au parlement britannique visant à maintenir ensemble la nécessité de l’accueil et ses nécessaires limites.

Article issu de