Lexiques et pratiques du destierro : l’exil politique espagnol en péninsule et à l’Outre-mer, de 1814 aux années 1880


Rubrique
Article de dossier/point sur

Le développement des oppositions à la Couronne d’Espagne au début du XIXe siècle a favorisé la multiplication des procédures de bannissement, destierro, sous le règne de Ferdinand VII. À sa mort en 1833, la crise de succession opposant les partisans de sa fille Isabelle II à ceux de son oncle Don Carlos a entraîné de nombreuses expulsions vers les colonies espagnoles. Ces peines criminelles ont en retour servi à sanctionner les tentatives d’insurrection outre-Atlantique, à Cuba en particulier. Ainsi, à l’échelle des pays de la Couronne, le destierro permet d’éclairer l’histoire des migrations forcées entre l’Espagne et ses colonies.

Article issu de