Des regards aux égards

Effets du foulard islamique sur le comportement visuel des passagers du métro de Paris


Par
Martin Aranguren Sociologue, chargé de recherche au CNRS. et Francesco Madrisotti Anthropologue, post-doctorant au CNRS.
Rubrique
Article de dossier/point sur

Les interactions sociales ordinaires offrent un cadre privilégié pour observer des situations de discrimination dans l’espace public. Une expérience menée par deux chercheurs et une comédienne dans le métro parisien permet d’étudier la nature des réactions de personnes confrontées à une femme voilée d’un foulard dit «islamique». L’étude examine notamment le degré d’attention et de disponibilité que les passagers communiquent par leur regard à cette femme, selon qu’elle porte ou non le foulard. Cette expérience s’inscrit dans un programme plus vaste visant à identifier les signes subtils par lesquels se manifestent des dénis de reconnaissance.

Article issu de

Religion et discrimination

Portfolio : Persona grata au Mac Val

N°1324 janvier-mars 2019