Documenter les luttes de l’immigration. Regards croisés entre la France et l’Angleterre

Entretien avec Mogniss Abdallah, réalisateur et journaliste, et Ken Fero, réalisateur et chargé de cours en réalisation à la Regents University de Londres.


Par
Anne Volery Editirice multimédia.
Rubrique
Au musée : images

À l’occasion de l’exposition Paris-Londres, Music Migrations qui aborde notamment la question des crimes racistes et des violences policières dans les années 1980, nous avons rencontré Mogniss Abdallah et Ken Fero. Le premier est membre de l’agence IM’média (créée en 1983), une agence de presse basée en France et spécialisée sur l’immigration, les cultures urbaines et les mouvements sociaux, et le second membre de Migrant Media (créée en 1989), un collectif de cinéastes à Londres travaillant sur la production de documentaires autour des mêmes sujets. Les années 1980 ont été marquées en France et en Angleterre par une forte résurgence des crimes sécuritaires et des violences policières sur fond de crise économique, de chômage de masse et de racisme anti-immigrés. IM’média et Migrant Media sont nés de ce contexte particulièrement dur et d’une volonté commune d’enquêter sur ces crimes en les documentant, tout en inscrivant dans la longue durée les différentes formes de résistance politiques ou culturelles qui émergent de ces mobilisations. Retour sur leur travail et plus spécifiquement sur une série de films qu’ils ont réalisés et produits ensemble, Europe Communities of Resistance, exemple concret de regards croisés sur la situation dans les deux pays.

Article issu de

Londres et ses migrations

Portfolio : les affiches Cavaniol entrent au Musée

N°1326 juillet-septembre 2019