Entre droit aux soins et qualité des soins


Par
Marguerite Cognet enseignante-chercheure, Céline Gabarro doctorante en sociologie, Emilie Adam-Vezina doctorante en anthropologie
Rubrique
Article de dossier/point sur

Depuis le 1er janvier 2000, les personnes résidant de manière stable1 en France et ayant de faibles ressources bénéficient en droit d’une couverture maladie. Qu’elles soient Françaises ou étrangères, en situation régulière ou non, avec ou sans travail. Dans les faits, des inégalités persistent pourtant. La création de prestations non contributives, au côté de celles du régime général2, ne garantit pas un même accès pour tous aux services de santé. Par ailleurs, la qualité des soins dispensés souffre d’une même iniquité. Quand la discrimination devient système : état des lieux.

Article issu de