Vous êtes ici

Héritage et pratiques linguistiques des descendants d’immigrés en France


Par
Stéphanie Condon Chercheuse à l’Institut national d’études démographiques (Ined) et Corinne Régnard Démographe au SSM (Service statistique ministériel) - Immigration
Rubrique
Article de dossier/point sur

Loin d’être un obstacle à l’intégration, le plurilinguisme dans les familles ayant un lien avec la migration est à considérer comme une ressource potentielle. Une enquêtemenée par l’Ined et l’Insee permet d’évaluer la transmission du français et des langues étrangères aux descendants d’immigrés par leurs parents. La pratique de différentes langues en famille et leur niveau demaîtrise résultent d’une négociation entre l’apprentissage de la languemajoritaire en France et la place accordée à l’héritage linguistique du pays d’origine.

Article issu de

Langues et migrations

Pratiques linguistiques des migrants

N°1288 novembre-décembre 2010 2010

Haut de page