Vous êtes ici

Hommage à Frantz Fanon


Par
Samir Djaiz Secrétaire général de la Plate-Forme migrants et citoyenneté européenne et Abdelkader Benarab Journaliste écrivain
Rubrique
Repérage

Le cinquantenaire de la mort de Frantz Fanon, le 6 décembre 2011, offre l’occasion de célébrer le parcours intellectuel et l’engagement militant de ce psychiatre d’origine antillaise fervent défenseur de l’indépendance algérienne. L’auteur de Peau noire, masques blancs et des Damnés de la terre laisse une pensée efficiente pour déjouer les processus d’aliénation de l’homme, comme lui-même l’a si bien fait concernant l’entreprise coloniale et ses effets dans les esprits.

Article issu de

L'immigration dans les musées

Une comparaison internationale

N°1293 septembre-octobre 2011

Haut de page