Vous êtes ici

Islam, laïcité et commensalité dans les cantines scolaires publiques

Ou comment continuer à manger ensemble “à la table de la République” ?


Par
Stéphane Papi Docteur en droit (HDR), attaché territorial, chargé de cours, université Aix-Marseille
Rubrique
Débats

Dans les cantines scolaires, le principe de laïcité fait face aux prescriptions alimentaires de l’islam. De plus en plus, élèves et parents d’élèves de confession musulmane sont en demande d’une alimentation halal. La décision revient aux gestionnaires des cantines, les collectivités territoriales qui tentent de ménager la neutralité républicaine de l’école et la liberté confessionnelle. Repas de substitution, menus végétariens pour tous… les solutions ne manquent pas pour préserver ce fondement du vivre ensemble : le partage du repas.

Article issu de

Haut de page