Vous êtes ici

L’Allemagne et ses étrangers

l’identité nationale en question ?


Par
Anne Dumasy Maître de conférences à l’Institut d’études politiques et à l’université Paris-Nord
Rubrique
Article de dossier/point sur

Le nouveau Code de la nationalité, instaurant le Jus soli en Allemagne, n'a pas eu les effets escomptés. Depuis son entrée en vigueur en 2000, les taux de naturalisation ont baissé de 2,6 à 1,7 % en 2007, et seulement un million d'étrangers ont profité de ce texte. Parmi eux, beaucoup ont utilisé la dérogation permettant d'obtenir la double nationalité ; et, le cas des enfants nés en Allemagne de parents étrangers, qui choisiront leur nationalité à leur majorité, préoccupe les autorités. L'un des freins connus à la naturalisation est l'attachement au pays d'origine, il pourrait être levé par la généralisation de la double nationalité.

Article issu de

France - Allemagne

Politiques d'immigration et identités nationales

N°1277 janvier-février 2009

Haut de page