Vous êtes ici

L’enseignement de l’arabe en France

Les voies de transmission


Par
Yahya CheikhYahya Professeur agrégé d’arabe, Académie de Paris
Rubrique
Article de dossier/point sur

Baisse des effectifs, fermeture de classes, suppression du Capes, l’enseignement de l’arabe en France semble peu à peu échapper à l’institution scolaire. Depuis le début des années deuxmille, de nombreuses associations culturelles ou cultuelles tentent de répondre à la demande et de combler le vide laissé par l’Éducation nationale. S’il est difficile d’évaluer le nombre d’élèves scolarisés dans ces structures, l’augmentation de la publication demanuels conçus, en France, par les écoles associatives,montre que l’enseignement dispensé a gagné en cohérence et en autonomie.

Article issu de

Langues et migrations

Pratiques linguistiques des migrants

N°1288 novembre-décembre 2010 2010

Haut de page