Vous êtes ici

La correction d’une trajectoire

Giovanna, assistante sociale, fille de travailleurs immigrés italiens


Par
Jean-François Gaspar Sociologue, maître assistant à la Haute école Louvain en Hainaut/Haute école de Namur, membre associé du Centre européen de sociologie et de science politique de la Sorbonne, équipe CSE
Rubrique
Article de dossier/point sur

L’origine migratoire des travailleurs sociaux ne cesse de résonner avec l’exercice de leur profession. Comme si l’expérience des discriminations imposait en retour de s’engager pour les combattre. L’exemple de Giovanna, responsable d’une antenne sociale en région wallonne, est révélateur. De parents immigrés italiens, née en Belgique, elle a, durant son enfance, fait l’épreuve du racisme. Son ascension sociale réussie, qui prolonge celle de ses parents, retrace les difficultés de l’ouverture aux autres.

Article issu de

Travailleurs sociaux et migrations

Connaître pour mieux intervenir

N°1290 mars-avril 2011

Haut de page