La « fabrique » des expositions sur les migrations

Un nouvel objet d’étude


Par
Hélène Bertheleu sociologue, maître de conférences, université de tours, Cnrs-Citeres, Piero Galloro maître de conférences, HDr de sociologie, université de Lorraine, Mikaël Petitjean chargé de mission au Musée national de l’histoire de l’immigration
Rubrique
Article de dossier/point sur

Porté par des initiatives pionnières dès les années 1980, le traitement muséographique des questions migratoires révèle une dimension collaborative croissante dans la conception des expositions. Ces projets d’expositions ont ainsi élaboré leur propre méthodologie permettant de réunir des chercheurs, des institutions patrimoniales et des associations. en recueillant les témoignages et les traces des parcours migratoires, il s’agit à la fois de faire connaître et reconnaître des histoires de vie à l’échelle locale et de verser ces mémoires au patrimoine commun. une double tâche sur laquelle repose une véritable démocratie patrimoniale.
 

Article issu de

Exposer les migrations

N°1322 juillet-septembre 2018