Vous êtes ici

La figure du mineur migrant sans représentant légal au regard de la terminologie


Par
Chloé Créoff chargée de mission - coordinatrice de recherche-action à la fédération de Paris de la Ligue de l’enseignement
Rubrique
Article de dossier/point sur

Désignation de référence, l’appellation « mineur non accompagné » recouvre une multiplicité de trajectoires migratoires et de réalités socioculturelles. L’étude de la création lexicale de catégories officielles révèle les choix et les non-dits des autorités dans l’accompagnement social de cette population de jeunes étrangers vulnérables. Assujettis par des représentations parcellaires de leurs parcours et de leurs besoins, ces jeunes sont conduits à raconter leur passé et à penser leur avenir dans le langage de l’institution.

Article issu de

L'enfance en exil

Dossier : jeunes en exil

N°1333 avril-juin 2021

Haut de page