Légitimité et enjeux méthodologiques lors du travail de recherche auprès des mineurs et jeunes migrants non accompagnés


Par
Daniel Senovilla Hernández ingénieur de recherche CNRS- UMR 7301- Migrinter
Rubrique
Article de dossier/point sur

La recherche auprès des jeunes migrants fait face à un double défi méthodologique et éthique : créer un dispositif de recherche fondé sur la parole d’un public marqué par les affres de la migration et, à ce titre, particulièrement sensible. Le recueil de leur parole sur une expérience migratoire parfois proche de l’indicible exige ainsi d’imaginer, au-delà des entretiens individuels, d’autres outils participatifs. De l’information juridique à des activités plus ludiques, le chercheur vise l’émergence des récits dans le respect de l’intimité des enquêtés.

Article issu de

L'enfance en exil

Dossier : jeunes en exil

N°1333 avril-juin 2021