La Réunion

Le traitement de l’étranger en situation pluriculturelle : la catégorisation statistique à l’épreuve des classifications populaires


Par
Jacqueline Andoche, Laurent Hoarau, Jean-François Rebeurotte, Emmanuel Souffrin Chercheurs, Centre d’études ethnosociologiques de l’océan Indien
Rubrique
Article de dossier/point sur

La problématique migratoire réunionnaise étant différente de la situation nationale, le peuplement de l’île s’est fait exclusivement grâce à l’immigration, cette analyse adopte un point de vue original sur le sujet : on y suit, dans ce mouvement de créolisation, l’évolution – de l’esclavagisme à aujourd’hui, en passant par l’engagisme et la mise en place de la départementalisation – de la catégorisation des populations, qui ne correspond pas, loin s’en faut, à celle établie par les populations elles-mêmes. Ce procédé d’ethnicisation, qui trouve une large partie de ses racines dans la politique coloniale de gestion des migrants au XIXe siècle, se prolonge au XXe siècle.

Article issu de

Histoire des immigrations. Panorama régional

Volume II

N°1278 mars-avril 2009