Le droit au retour des réfugiés au regard de l'exode des Palestiniens de 1948


Par
Bernard Botiveau Directeur de recherche émérite, CNRS/Amu, Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman (Iremam), Aix-en-Provence
Rubrique
Article de dossier/point sur

La question du retour éventuel des réfugiés dans leur pays d’origine demeure peu traitée en comparaison des nombreux travaux sur leur départ et leur accueil en exil. Si un tel retour est empli d’incertitudes tout en étant investi d’une importante dimension symbolique, il reste en droit une possibilité garantie par de nombreux règlements et conventions internationales. À travers l’histoire du refus de leur droit de revenir en territoire palestinien, la situation des réfugiés palestiniens constitue à ce titre un paradigme pour appréhender le dysfonctionnement des mécanismes internationaux prévus pour protéger les réfugiés.

Article issu de

Les réfugiés dans l'impasse

Refuge, portfolio de Bruno Fert

N°1328 janvier-mars 2020