Vous êtes ici

Le "hrague" ou comment les Marocains brûlent les fronières


Rubrique
Article de dossier/point sur

Qui sont les harragas, “brûleurs de frontières, de papiers et d’identité” ? Jeunes pour la plupart, pas seulement chômeurs ou travailleurs précaires, ce sont aussi des intellectuels, des représentants de la classe moyenne, scolarisés et parfois diplômés du supérieur. Les femmes représentent un sur cinq de ces migrants, aujourd’hui majoritairement subsahariens. Cette enquête sur la région de Tadla Azilal, à l’intérieur du Maroc, met en évidence la construction de nouveaux espaces migratoires à destination de la forteresse Europe, au péril des vies.
Haut de page