Les attentats comme objets médiatiques instables.

Une enquête sous l’angle des humanités numériques.


Rubrique
Article de dossier/point sur

Figure anxiogène et pathétique, le terroriste est un sujet de choix pour les médias français depuis la multiplication des attentats dans l’Hexagone en 2015. Si ses actes sont soumis à la sanction juridique, son profil reste instable et sa fluctuation nourrit de multiples discours. Le terroriste apparaît au centre d’un processus d’objectivation médiatique, comme un objet construit par les médias. L’étude des stratégies discursives et des champs sémantiques mobilisés dans la presse française permet d’interroger le mode d’existence attribué au « terroriste ». Une fiction meurtrière.

Article issu de

Ondes de choc

N°1315 juillet-septembre 2016