Vous êtes ici

Les femmes et l’islam dans la décennie 2000

L’espace de mobilisation des migrantes et descendantes d’immigrés


Par
Alexandra Poli chargée de recherche CNRS, Centre d’étude des mouvements sociaux (CEMS), École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et Giulia Fabbiano anthropologue, membre de l’ERC-DREAM, Centre d’histoire sociale du XXe siècle (UMR 8058).
Rubrique
Article de dossier/point sur

La place grandissante occupée, en France, par l’islam dans le débat public et les sciences sociales dessine de nombreuses figures des femmes dites musulmanes. L’entremêlement des dimensions du genre, de l’origine et de la religion favorise depuis longtemps une production foisonnante d’expressions et d’approches, non exemptes de clichés, pour évoquer et étudier les femmes migrantes et descendantes de parents immigrés. Une recherche, menée entre 2007 et 2010, permet d’interroger plusieurs profils de ces femmes sur leur rapport à l’islam et leur participation à la sphère civique et politique.

Article issu de

Femmes engagées

Portfolio : les femmes dans les collections du Musée

N°1331 octobre-décembre 2020


Haut de page