"Londres ou rien" : rites de passage chez les jeunes Australiens de Londres


Par
Erica Consterdine Chercheure associée au Sussex Centre for Migration Research (SCMR) et au département de sciences politiques, Université de Sussex et Michael Collyer Professeur de géographie, université du Sussex
Rubrique
Article de dossier/point sur

Londres constitue une destination de choix pour la jeunesse australienne, première bénéficiaire du Youth Mobility Scheme (YMS). Ce programme de mobilité destiné aux ressortissants du Commonwealth permet aux jeunes migrants de certaines nations de travailler et de résider au Royaume-Uni pendant deux ans au maximum. Les jeunes Australiens sont nombreux à se retrouver dans cette capitale cosmopolite, concevant leur séjour londonien comme un véritable rite collectif de passage. Ce faisant, ils endossent le statut paradoxal de migrants temporaires qui se comportent dans leur ville d’accueil comme s’ils étaient chez eux.

Article issu de

Londres et ses migrations

Portfolio : les affiches Cavaniol entrent au Musée

N°1326 juillet-septembre 2019