Vous êtes ici

Mexicaines aux États-Unis, Espagnoles en France (1950-1970)


Par
Blanca Cecilia Ceceña Camacho, Doctorante en histoire contemporaine, Paris-Sorbonne, Paris IV, École doctorale II, Histoire moderne et contemporaine UMR 8596 - Centre Roland-Mousnier
Rubrique
Repérage

Les migrations de l’Espagne vers la France et du Mexique vers les États-Unis ont donné lieu à de nombreux travaux(1). Néanmoins les recherches se sont moins intéressées au cas des femmes(2). De plus, l’étude comparée des migrations reste un champ de recherche marginal(3). C’est pourquoi le travail proposé ici tente d’effectuer une étude comparée de l’histoire des femmes entre les années cinquante et soixante-dix. Ces années ont connu une vague migratoire considérable d’Espagnols vers la France et de Mexicains vers les États-Unis(4).

La méthode employée ici consiste à travailler à partir d’entretiens réalisés auprès de femmes espagnoles et mexicaines parties vers la France et vers les États-Unis entre les années cinquante et soixante-dix. Ce travail a été mené en parallèle avec une analyse sur les recherches concernant les populations migrantes en question, sans oublier ce qui concerne la structure de la population active en France et aux États-Unis(5).
 

Article issu de

Haut de page