Vous êtes ici

« Mourir les yeux ouverts »


Par
Mustapha Harzoune journaliste
Rubrique
Champs libres : kiosque

Gisèle Halimi est morte le 28 juillet 2020 à l’âge de 93 ans. L’avocate, féministe, écrivaine auteure notamment de La Kahina (Plon, 2006), disait vouloir « mourir les yeux ouverts », autrement dit vigilante, prête à se battre pour « son obsession », selon Maître Dupond-Moretti : « la justice pour tous, et je devrais dire peut-être la justice pour toutes ».

Article issu de

Femmes engagées

Portfolio : les femmes dans les collections du Musée

N°1331 octobre-décembre 2020


Haut de page