Vous êtes ici

Naturalisations en Allemagne : progrès et retards


Par
Dietrich Thränhardt Professeur de sciences politiques, université de Münster
Rubrique
Article de dossier/point sur

De 1982 à 1998, le nombre d’étrangers en l'Allemagne est passé de 4,7 à 7,3 millions, pendant qu'un difficile débat se déroulait pour aboutir à des réformes facilitant la naturalisation. Après les processus d'intégration réussis par les secteurs économiques et sociaux, l'acquisition de la nationalité a été reconnue comme un nouveau moyen d'intégration. Néanmoins, même si les naturalisations ont augmenté, les taux restent faibles et en deçà des objectifs. De nombreux obstacles demeurent comme l'interdiction des nationalités multiples selon les pays d'origine, l'application inégale de la loi selon les territoires ou la longueur des procédures.

Article issu de

France - Allemagne

Politiques d'immigration et identités nationales

N°1277 janvier-février 2009

Haut de page