Vous êtes ici

Neuilly sa mère !

Film français de Gabriel Julien-Laferrière, d’après une idée de Djamel Bensalah


Rubrique
Chronique cinéma

La question mérite d’être posée.

Pourquoi n’y aurait-il pas un cinéma beur rigolo ?

Pour Djamel Bensalah, qui semble s’être spécialisé dans le genre depuis son premier court-métrage Y a du foutage de gueule dans l’air en 1996, la réponse ne fait pas de doute. Parmi ses réalisations qui voyaient la vie du bon côté, on pourrait citer Le ciel, les oiseaux et… ta mère – 1999 –, Il était une fois dans l’Oued – 2005. On reconnaît sa marque dans le dernier opus de Gabriel Julien-Laferrière Neuilly sa mère ! dont il est l’inspirateur.

Article issu de

France-Brésil sous l'angle des migrations et de l'altérité

Différences et similitudes

N°1281 septembre-octobre 2009

Haut de page