Vous êtes ici

Professionnels de santé non citoyens européens et/ou à diplôme non communautaire

Leur difficile intégration dans le système français. Cas des médecins et des infirmiers


Par
Claire Hatzfeld Secrétaire générale, Association d’accueil aux médecins et personnels de santé réfugiés en France (APSR), Mathieu Boidé Coordonnateur, APSR, Alain Baumelou Président, APSR
Rubrique
Article de dossier/point sur

Malgré une réglementation stricte et une forte tradition qui laissaient peu de place aux étrangers, une procédure dérogatoire a été créée en 1972, dont le principe gouverne la procédure d’autorisation d’exercice actuelle pour les professions médicales et les pharmaciens. Cependant, face au déficit en professionnels formés en France et vu la compétence de nombreux candidats non européens, on peut regretter que la sélection soit si rude. A contrario, des professionnels quittent le pays où ils ont été formés, qui souffre d’une extrême pénurie. Des mesures devraient être prises au niveau international pour arrêter cette hémorragie.

Article issu de

Haut de page