Quand la littérature défie le réel. 2019 en quelques romans


Par
Stéphanie Bartolo Cheffe du département médiathèque, Médiathèque Abdelmalek Sayad.
Rubrique
Au musée : littérature

Tragédies méditerranéennes, crises identitaires, odyssées contemporaines, récits d’apprentissage, fantômes et silences de l’histoire s’invitent dans les romans de l’année.

En une quarantaine de récits, auteurs confirmés et nouveaux talents confrontent leur lecture du monde – d’hier, d’aujourd’hui, de demain – pour mieux en dessiner la condition humaine.

Des « forces indigènes » aux enfants des bidonvilles, d’Ulysse modernes en nouveaux « métèques », de femmes déterminées en mères persévérantes, la rentrée littéraire requalifie ses héros. Et la littérature de rendre corps et visages à celles et ceux que l’on ne sait désormais plus nommer – migrants, immigrés, réfugiés, demandeurs d’asile, exilés, déplacés – sinon désigner par la statistique.

Article issu de

Les réfugiés dans l'impasse

Refuge, portfolio de Bruno Fert

N°1328 janvier-mars 2020