Vous êtes ici

Témoignage : réfugiés, la dictature des chiffres


Par
Gilles Piquois Avocat au barreau de Paris.
Rubrique
Article de dossier/point sur

Pour aborder la question très polémique des migrations, l’utilisation du terme de « migrants » permet de se conformer au discours officiel. Le vocable de « réfugié » renvoie sans doute trop aux persécutions ou à l’asile qui figurent dans la charte constitutionnelle.

Article issu de

Les réfugiés dans l'impasse

Refuge, portfolio de Bruno Fert

N°1328 janvier-mars 2020


Haut de page