Vous êtes ici

« Travailler sur ma culture est ainsi devenu un acte de vie et de résistance »


Par
Omar Ibrahim témoin Programme PAUSE
Rubrique
Champs libres : initiatives

Artiste syrien, exilé politique en France en 2015 pour poursuivre son travail artistique, Omar Ibrahim s’est investi dans des projets d’ateliers ou d’expositions collectifs et des programmes européens de soutien aux réfugiés. Il a notamment enseigné à Sciences Po à Paris et à Reims et a organisé six expositions personnelles pour montrer ses œuvres. Il a démarré un enseignement à l’École des Beaux-Arts de Biarritz et de Bayonne.

Article issu de

Les réfugiés dans l'impasse

Refuge, portfolio de Bruno Fert

N°1328 janvier-mars 2020


Haut de page