Vous êtes ici

Travailleurs latino-américains au Japon

Vingt années perdues


Par
Naoto Higuchi Professeur adjoint de sociologie, université de Tokushima (Japon) et Nanako Inaba Professeur adjoint de sociologie, université d’Ibaraki (Japon)
Rubrique
Article de dossier/point sur

Depuis la crise de 2008, la situation des résidents latino-américains s’est aggravée avec une forte augmentation du chômage qui rend problématique leur intégration à la société nippone. Même les Japonais qui avaient émigré en Amérique latine dans les années 1970 n’ont trouvé en rentrant au Japon au milieu des années 1980 que des emplois précaires, de l’intérim et peu de possibilité d’organiser leur ascension sociale.

Article issu de

Le Japon, pays d'immigration ?

N°1302 avril-mai-juin 2013

Haut de page