Un fait divers dans la "chaleur et le bruit"

Le meurtre de Toufik Ouannes à la télévision (9 juillet 1983)


Par
Claire Sécail chargée de recherche Cnrs, Laboratoire Communication et politique, irisso (UMr 7170), Cnrs/Université Paris dauphine, PsL research University
Rubrique
Article de dossier/point sur

Au mois de juillet 1983, un fait divers tragique endeuille une cité de la courneuve et fait la une des médias. si l’émotion suscitée par le meurtre de Toufik Ouannes, 10 ans, est grande, les explications du geste du tireur, un habitant de la cité qu’indisposait le bruit ce soir-là, sont loin d’être unanimes. Plusieurs récits cohabitent dans le traitement médiatique de ce crime. Si son caractère raciste ne sera pas avéré, il témoigne des tensions sociales récurrentes dans les quartiers populaires face auxquelles se mobilise le pouvoir politique.

Article issu de

1983, le tournant médiatique

N°1313 janvier-mars 2016