Vous êtes ici

Une nouvelle “Nouvelle Vague” ?

Comment l’immigration maghrébine régénère le cinéma français (1970-2012)


Par
Julien Gaertner docteur en histoire, post-doctorant à l’unité de recherche Migration et sociétés (Urmis) de l’université Nice-Sophia Antipolis et chargé de cours à Sciences Po Paris
Rubrique
Article de dossier/point sur

La place réservée aux immigrés dans le cinéma français, jadis cantonnés aux seconds rôles, a dû vite leur sembler trop étroite. Au tournant des années quatre-vingt-dix, les enfants de l'immigration maghrébine, devant et derrière la caméra, se chargent d'une critique sociale du fonctionnement de la société française, de ses cloisonnements, de ses plafonds de verre. Avec humour, art du décalage et force du discours, ils produisent de véritables succès populaires, font émerger des acteurs adulés du public, comme en son temps la Nouvelle Vague.

Article issu de

Migrations en création

N°1297 mai-juin 2012

Haut de page