Vous êtes ici

Venceremos, Pinocho y las empanadas…

Grandir en exil à l’ombre du retour


Par
Fanny Jedlicki Enseignante-chercheure en sociologie, université du Havre (UMR IDEES)
Rubrique
Article de dossier/point sur

L’héritage de l’exil chez les descendants d’exilés politiques chiliens est complexe. L’histoire parentale transmise, le surnom donné au dictateur Pinochet, une chanson de résistance ou un plat traditionnel constituent autant d’éléments forts de la mémoire de l'exil. Le retour au pays perdu s’avère pourtant problématique. La mémoire familiale perd progressivement son rôle central dans les trajectoires des nouvelles générations.

Article issu de

L'exil chilien en France

N°1305 Janvier-février-mars 2014

Haut de page