Vous êtes ici

De l'exil au retour. Les figures des familles réfugiées politiques et retornadas chiliennes.


Rubrique
Article de dossier/point sur

Réfugiés politiques dans les années 1970, les exilés chiliens pensaient leur exil provisoire : “Un temps entre parenthèses”, comme l’écrit l’auteur. Entre mythe du retour et idéalisation d’un Chili figé dans le passé, les exilés chiliens se sont malgré tout insérés dans la société française. Avec le retour de la démocratie au Chili, 20 à 30 % des exilés décident de rentrer au pays. Ce retour, vécu comme une nouvelle migration, sera pour beaucoup douloureux.

Article issu de

Migrations latino-américaines

N°1270 novembre-décembre 2007

Haut de page