Des personnes âgées d’origine chinoise à Belleville

Parcours migratoires, dynamiques familiales et participation à la vie du quartier


Par
Simeng Wang docteure en sociologie diplômée à l’ENS-EHESS (CMH) post-doctorante IFRIS/CEPED et Boris Schwartz médiateur à l’association Chinois de France - Français de Chine
Rubrique
Article de dossier/point sur

Les personnes âgées d’origine chinoise vivant dans le quartier parisien de Belleville sont peu visibles dans l’espace public. Deux enquêtes qualitatives tentent d’éclairer la diversité de leurs conditions de vie et de leurs trajectoires migratoires. Leur invisibilité peut s’expliquer par l’existence d’entraves linguistiques et par les différentes formes de discriminations qu’elles ressentent. Par rapport aux hommes, les femmes chinoises âgées constituent davantage le pivot de l’interface avec la société d’accueil. Il demeure toutefois difficile de parler d’un isolement de ces personnes âgées, notamment en tenant compte de la sociabilité au sein des réseaux ethniques.

Article issu de

Migrations chinoises et générations

N°1314 avril-juin 2016