Vous êtes ici

Dix années à franchir les frontières. La région Tijuana - San Diego vue en perspective.


Rubrique
Article de dossier/point sur

À partir d’entretiens menés en 1995 et en 2005, l’auteur montre l’impact sur dix ans des politiques d’immigration de l’administration américaine sur les flux migratoires et sur le quotidien des habitants de la région Tijuana et San Diego, à cheval sur la côte californienne entre les États-Unis et le Mexique. Espace asymétrique entre le Nord et le Sud, la frontière n’est pas une simple aire de circulation, c’est aussi un espace d’interactions qui produit de la circulation au lieu de l’empêcher. Le durcissement de la frontière par le renforcement en hommes et en technologie de la surveillance et le renforcement des entraves à la libre circulation des personnes n’y font rien : les flux migratoires se poursuivent. Le prix à payer est plus élevé.

Article issu de

Migrations latino-américaines

N°1270 novembre-décembre 2007

Haut de page